Recherche avancée

Riccardo Dalisi
  • Architecte (1931)
www.riccardodalisi.com

Artiste, architecte, designer, poète, Riccardo Dalisi est une figure originale de la scène artistique italienne de la deuxième moitié du XXe siècle. Proche du mouvement radical dans les années 1970, il prend une part active au débat sur l’« anti-design », rejetant les valeurs consuméristes et fonctionnalistes dans la définition de l’espace et prônant le retour à l’imaginaire comme principe moteur de la création. Dès le début des années 1960, il initie une recherche théorique sur la « géométrie générative » inspirée du structuralisme et de la grammaire générative de Chomsky. Dalisi cherche dans l’étude des structures spatiales la définition d’une « matrice géométrique évolutive », selon des principes en vigueur dans la nature. À l’instar des végétaux qui à partir d’une graine suivent différentes orientations, en fonction du contexte et de la lumière, le projet architectural évolue au rythme de l’usager, de sa perception et de sa « propre » géométrie. Ces principes posent les fondements d’un travail expérimental sur une « architecture de l’imprévisibilité ». Entre 1970 et 1975, Dalisi réalisera avec les enfants des quartiers populaires de Naples plusieurs centaines d’ateliers de rue : à partir de petites maquettes en bois réalisées par des étudiants, les enfants se réapproprient ces « modèles » et donnent libre cours à la création libre de formes par le dessin, la broderie ou le design. L’ensemble acquis par le Frac Centre constitue la première restitution historique de ces expériences sociologiques dont l’influence fut considérable pour toute une génération d’artistes et architectes, notamment pour Global Tools, contre-école d’architecture et de design fondée à Florence en 1973.

Diplômé en 1957 de l’Université d’architecture de Naples, où il deviendra lui-même enseignant, Riccardo Dalisi a publié depuis les années 1960 plusieurs ouvrages théoriques sur l’architecture et le design (L'Architettura della Imprevedibilità, 1969 ; Architettura d'Animazione 1974, etc.). Sa pratique artistique, associant le dessin, la peinture, la sculpture, et toujours empreinte de culture populaire et de poésie, a fait l’objet de nombreuses expositions et publications en Italie et à l’étranger. Dalisi a également travaillé comme designer pour Zanotta, Alessi (Caffettiera napoletana, 1979), Fiat, Rosenthal ou Bisazza.

Aurélien Vernant