Recherche avancée

Constant
  • Artiste (1920 - 2005)

Peintre de formation, Constant est une figure majeure de la scène artistique néerlandaise de la seconde moitié du XXe siècle. En 1948, il fonde le mouvement international COBRA avec des dissidents surréalistes danois, belges et néerlandais, et défend un art libre, spontané et joyeux qui renoue avec l’universel par la recherche de formes archétypales. Au début des années 1950, il participe aux réunions des membres hollandais du Congrès International d’Architecture Moderne et se rapproche du groupe dissident Team X, notamment d’Aldo Van Eyck avec lequel il collabore dès 1952. Ensemble, ils en appellent à un colorisme spatial qui, après De Stijl, réaffirme l’importance de la couleur en architecture. À partir de 1953, Constant s’oriente vers la construction et expérimente ces principes dans des sculptures d’inspiration néoplasticiste puis néo-constructiviste. L’artiste réalise aussi plusieurs projets spatiodynamiques (1953-56) avec Nicolas Schöffer, qui l’introduit au groupe Espace, créé par André Bloc et Felix Del Marle et qui défend en France une nouvelle synthèse des arts. Dès cette époque, Constant entame une réflexion sur la réalité urbaine, incitant à la nomadisation et à la généralisation d’un comportement ludique. En 1956, il intègre le Mouvement International pour un Bauhaus Imaginiste créé par Asger Jorn en réaction au Style International. La même année, il abandonne la peinture pour se consacrer exclusivement pendant dix-huit ans à New Babylon, illustration radicale de « l’urbanisme unitaire » de Guy Debord, et participe à la fondation de l’Internationale Situationniste en 1957, avant de démissionner trois ans plus tard. Son projet utopique de cité planétaire, anticipant les recherches de Yona Friedman et des groupes radicaux comme Archigram, deviendra une référence iconique de l’imaginaire architectural du XXe siècle.

Peintre et architecte, Constant Nieuwenhuys, dit Constant, est également l’auteur de plusieurs livres d’artistes (Voor een Spatiaal Colorisme, avec Aldo Van Eyck ; New Babylon, 1963), de nombreux manifestes (La cause était entendue, 1948, avec Christian Dotremont, Eph Noiret, Corneille, Karel Appel et Asger Jorn ; De la collaboration à l’unité des arts plastiques, 1955) ainsi que d’articles dans la revue L’Internationale Situationniste. Son œuvre a été présentée lors de plusieurs expositions historiques (Architecture mobile, Amsterdam, 1962) et rétrospectives (Witte de With, Rotterdam, 1998 ; Documenta de Kassel, 2002 ; Gemeentemuseum, La Haye, 2005). New Babylon a été l’objet de très nombreuses publications et de colloques internationaux (The Value of Dreaming the City of Tomorrow, Technische Universiteit Delft, 2000). La plupart des maquettes du projet sont aujourd’hui conservées par le Gemeentemuseum à La Haye.