Recherche avancée

Jordi Colomer

©François Lauginie

  • Anarchitekton, 2002
  • Maquette
  • Bois, carton, peinture
  • 207 x 62 x 42 cm
  • 003 11 02

Anarchitekton/Barcelona, 2002

Anarchitekton/Barcelona est la première d’une série de quatre vidéos, regroupées sous le titre générique d’Anarchitekton. Conçu comme un work in progress, le projet se développe dans le temps (2002-2004) et dans l’espace (de Barcelone à Osaka, en passant par Bucarest et Brasilia). Mot-valise composé d' « anarchie » et d' « architekton » (architecte-urbaniste en grec), Anarchitekton fait également référence aux Architectones de Malévitch, modèles en plâtre d'une architecture formelle, dégagée de toute fonctionnalité et de tout contexte. Dans chacune des vidéos, le personnage d’Idroj Sanicne, sorte de double de l’artiste, parcourt des paysages urbains. Ses dérives successives racontent une même déshérence. Les maquettes d’immeubles qu’il brandit sont des étendards grotesques, des provocations utopiques. En jouant sur la différence d’échelle entre les maquettes et les bâtiments environnants, qui, régulièrement, se confondent à l’arrière-plan, cet étrange dispositif offre un regard critique et « déroutant » sur ces franges urbaines où l’architecture s’est souvent développée de façon anarchique, sans véritable réflexion. Ce questionnement sur la représentation est aussi une allusion directe aux constructivistes russes qui organisaient au début du XXe siècle des défilés urbains en arborant des maquettes. Objet pauvre et par essence tautologique, pur artifice incapable de la moindre action sur la ville, la maquette est comme sortie des coulisses d’un théâtre où elle aurait servi d’élément de décor dans une toile de fond urbaine.

Inventaire / diaporama [4]