Recherche avancée
Les maisons

©François Lauginie

Les maisons, 1997

Delphine Coindet
  • Artiste (1969)

Bien que les œuvres de Delphine Coindet conservent la forme identifiable d’objets existants, elles sont le fruit – à la manière de logotype – d’un travail graphique d’épuration formelle, une abstraction stylisée et lisse qu'elle obtient par l’emploi du dessin assisté par ordinateur. Leur fabrication est ensuite laissée à des artisans et des techniciens. Dans une élaboration dès lors collective, l’artiste se considère comme un « concepteur », laissant la place de l’auteur au spectateur : « Finalement, j’aimerais que l’auteur soit la personne qui regarde. Mes œuvres seraient alors des "potentiels", des espèces de machines à produire des "relations" ». Delphine Coindet débute sa carrière par la création de Maisons (1997), six modèles types d’habitat de formes et de couleurs génériques dans lesquelles elle allie les matières domestiques aux matériaux industriels tels que les plastiques, associe le dur et le mou, le fini et le brut. Ces modules synthétisent des archétypes architecturaux de différentes époques, du Moyen Age à la fin du 20ème siècle. L’artiste ne construit pas tant des objets que des signes, dont l'inspiration lui vient de formes abstraites (cône, cylindre...), naturelles (caillou, nuage, fontaine, fleur...) ou bien encore d'images commerciales ou référencées dans le champ de l'histoire de l'art. A la fois sculptures, objets design et maquettes, les œuvres de Delphine Coindet glissent, à travers leur changement d'échelle et de fonction, vers un imaginaire ouvrant à de nouvelles narrations.

Née à Albertville, Delphine Coindet est diplômée de l'École des beaux-arts de Nantes et de l’Institut des Hautes Études en Arts plastiques de Paris. En 1998, elle bénéficie d’une résidence à l'École nationale des beaux-arts de Bourges suivie d’une exposition à la galerie La Box. Parmi ses expositions importantes figurent Media City (2002) dans le cadre de la Biennale de Séoul, Open for play (2005) à la Zoo Galerie de Nantes, et plusieurs expositions personnelles à la galerie Evergreene à Genève en 2006, 2008 et 2011.