Recherche avancée

André Bloc

©Philippe Magnon

  • Pavillon du Plâtre, 1965
  • Maquette
  • Plâtre moulé
  • 61 x 106 x 106.5 cm
  • 997 01 25

Pavillon du Plâtre, 1965

Afin de démontrer au public les applications originales du plâtre, le salon Batimat demande en 1965 à André Bloc de concevoir le Pavillon du plâtre au Palais du CNIT. Son architecture instable et pourtant harmonieuse est marquée par l’empilement chaotique de blocs cubiques soutenus par deux imposants parallélépipèdes. Au centre, un couloir ouvre sur deux espaces intérieurs : d’une part, une salle audiovisuelle où est diffusée une histoire filmée du plâtre ; d’autre part, un patio où sont présentées les multiples applications du matériau. Ce travail sur le cube renoue avec les recherches sur la « n » dimension de ses sculptures en tiges de laiton mais surtout avec ses études sur la répartition des volumes. Portées à une dimension architecturale, les masses basculées du Pavillon du Plâtre évoquent aussi l’interpénétration de volumes brisés expérimentée par Bloc dans des édifices religieux (avec Claude Parent entre 1955 et 1962) ainsi que dans certaines Sculptures habitacles. Si le Pavillon du Plâtre se départ de la fluidité des lignes organiques de plusieurs projets architecturaux réalisés par le sculpteur à la même époque, il affirme lui aussi la dimension physique d’une architecture fondamentalement inscrite dans le temps et dans le mouvement : contre la lisibilité de l’orthogonalité fonctionnaliste, le pavillon invite le visiteur à le parcourir pour l’appréhender dans sa multidimensionnalité.

Inventaire / diaporama [1]