Recherche avancée
Porti di Mare

Porti di Mare, 1984-1988

Gabriele Basilico
  • Artiste (1944 - 2013)

Architecte de formation, le photographe Gabriele Basilico saisit la transformation des paysages urbains et industriels : les banlieues, les zones frontalières, les limites de la ville sont bien les espaces où les contradictions sont les plus évidentes. Sa pratique de photographe, qu'il entame en 1973, est à situer dans le contexte artistique, théorique et politique de l’Italie des années 1970. Après sa première exposition importante en 1983 à Milan (Milano, ritratti di fabbriche), il est le seul italien à participer en 1984 au programme de la D.A.T.A.R. (Délégation à l’Aménagement du Territoire et à l’Action Régionale), sur l’état des paysages, des lieux de vie et de travail dans la France des années 80. Ce que Basilico représente dans ces vues en noir et blanc de villes du littoral du Nord-Pas-de-Calais n’est pas une simple description de lieux. Il analyse notamment la relation entre l’espace maritime et l’activité portuaire avec un regard objectif et distant. La série Porti di Mare entamée en 1982, relative à sept ports européens, exprime cette impression de silence paradoxal et de lenteur, renforcée par l’organisation plastique des lignes où dominent les horizontales et verticales. Son travail sur Beyrouth dévastée par la guerre (1991), sur Berlin (2000) ou Valence (2000), sur les aires abandonnées de la Région Emilie-Romagne (2001), sur Monte Carlo (2007) ou encore sur Moscou dont il a photographié la transformation durant une quinzaine d'années, etc., chacune de ces séries cherche à traduire la complexité d'une réalité urbaine en constante transformation. « Je vois la ville comme un grand corps en transformation et je m’applique à en saisir les signes, comme un médecin qui enquête sur les changements du corps humain » explique l'artiste. Quête affirmée dans des séries de 2003 sur Cherbourg ou Beyrouth où l'artiste saisit les mutations de paysages déjà parcourus quelques années auparavant.

Gabriele Basilico obtient un diplôme d'architecture de l’École Polytechnique de Milan en 1973 et, la même année, entame sa carrière de photographe professionnel. En 1990, il remporte le Grand prix du Mois de la Photo à Paris pour sa recherche photographique sur les ports maritimes et le 1er prix pour la photographie d’architecture contemporaine en 1996 décerné par le jury international de la VIe Biennale de Venise. Plusieurs rétrospectives lui ont été consacrées dans le monde.

Nadine Labedade