Recherche avancée

Ant Farm

©François Lauginie

  • Ant Farm Time Capsule, 1972
  • Dessin
  • Encre, métal, tissu, tirage photographique et crayon graphite sur papier
  • 30.5 x 29.2 cm
  • 006 19 20

Ant Farm Time Capsule, 1972

Témoin d’une époque, la « capsule temporelle » est une collecte de biens et d'informations scellés et destinés à être découverts par les générations futures. Ant Farm en réalisera trois entre 1969 et 1975. La première, Oasis Electronique, est expédiée à la Biennale de Paris de 1969 ; c’est une boîte en carton remplie de souvenirs de cette même année : un chapeau de cow-boy, un drapeau américain, mais aussi les premiers pas de l’homme sur la lune… À peine arrivée à Paris, elle est immédiatement ouverte et vidée. La deuxième est constituée à l’occasion de l’ouverture du Musée d’Art contemporain de Houston en 1972. Vidéos du vernissage, magazines et objets achetés au supermarché sont placés dans un réfrigérateur. Cette capsule devait être ouverte en 1984, mais perdue et oubliée, elle ne le sera qu’en 2000, à l’initiative de celui qui la retrouve, un membre d’Art Guys (la cérémonie d’ouverture de la capsule sera filmée). La dernière « capsule temporelle » (Citizen’s Time Capsule), scéllée en 1975 pour être ouverte en 2000, prend la forme d’une break Oldsmobile Vista Crusier de 1968, remplie d’articles et d’images. Son enterrement au Artpark de Lewiston, dans l’état de New York, a fait l’objet d’une véritable cérémonie - installation et performance également filmées par Ant Farm.

Inventaire / diaporama [1]