Recherche avancée
Pilar

Pilar, 1984

Catherine Viollet
  • Artiste (1955)

Au cœur du travail du peintre Catherine Viollet, née en 1953 à Chambéry, la figure humaine occupe une place de choix. Ses premières œuvres teintées d'expressionnisme s'intéressent aux portraits et aux corps cadrés dans un espace pictural fortement coloré (Nu jaune, 1982 ; Les mains déliées, 1985). Sans viser la représentation exacte du modèle, Viollet cherche une pose et un rythme qui s'inscrivent à la fois dans l'esquisse du geste et l'énergie de la couleur. Cette question de la ligne et de la couleur est toujours d'actualité dans son travail. L'artiste écrit : « Mon travail questionne la dé-liaison et la suspension, essentiellement dans l'espace du tableau. Bien que jouant souvent ensemble, dessin et couleur sont distants, métaphore du lien et de l'absence de lien. » La couleur ne vient donc pas perturber le dessin mais se superpose à lui dans une forme d'apesanteur, de liberté et d'équilibre que l'on observe dans la toile acquise par le FRAC Centre, Pilar. « Je suis persuadée que les choses se superposent mais ne se touchent pas : nous sommes dans la stratification, pas dans la fusion. » Formée à l'École des Beaux-Arts de Quimper et aux arts Décoratifs de Nice, elle est associée aux peintres de la Figuration libre des années 1980 lors de l'exposition « Finir en beauté ». Ses acryliques sur toile ou huiles et fusain sur toiles oscillent alors entre figuration (Tendre, 2003) et abstraction (Le jour des docks, 2004 ; La Carète, 2006).

Nadine Labedade