Recherche avancée
Peinture N°2

Peinture N°2, 1984

Jean-Pierre Péricaud
  • Artiste (1938)

L'œuvre de Jean-Pierre Pericaud, né en 1938 à Paris, trouve ses sources dans la peinture américaine et dans l'art minimal. Pour Pericaud, l'espace est avant tout celui de la toile vierge et blanche tendue sur un châssis, qui, telle la page, attend le geste, mais pas celui produit par des impulsions. La démarche de Pericaud est plus analytique. La matière s'étale sur les bords ou dans les angles de toiles de très grand format, laisse la part aux vides qui jouent un rôle aussi important que les faits purement plastiques. La couleur est non mélangée et étendue à l'éponge et elle est objectivement nommée de son propre nom : vert, jaune, bleu, rouge comme dans l'œuvre Peinture N°2. Cette réduction des moyens, la relation entre le support et le geste et la variation sérielle constituent les axes récurrents de la réflexion du peintre. Les nombreux dessins que réalise l'artiste conduisent à une lecture continue de son œuvre où graphisme et tableau peuvent se considérer isolément ou dans un ensemble. Par cette articulation structurale qui n'est pas sans rappeler la pratique d'une « lecture » telle que Mallarmé la propose dans le « Livre », Jean-Pierre Pericaud nous contraint à analyser le phénomène d'appréhension de la peinture en remettant en cause l'espace même où l'œuvre d'art a lieu.

Nadine Labedade