Recherche avancée
Sans titre

Sans titre

Mimmo Jodice
  • Artiste (1934)

Mimo Jodice, photographe autodidacte né en 1934 à Naples, débute son activité artistique à partir du milieu des années 1960. Il réalise alors des recherches de découpes et collages d'images. Puis, dans dans le contexte de la révolution des années 1970 où il s'intéresse à des groupes sociaux marginaux (Il ventre del colera, 1973 ; Chi e devoto, Feste popolari in Campania, 1974), ses œuvres photographiques traduisent une approche distanciée et documentaire du monde et le placent à la charnière de deux courants, l’un proche de l’instantanéité, l'autre plus conceptuel. Avec Vedute di Napoli (1980), Mimo Jodice aborde un nouveau registre, celui du paysage méditerranéen. Il s'inscrit dans cette génération d'artistes italiens pour qui le paysage devient un terrain d'analyse, redéfinissant par là-même l'identité paysagère de l'Italie ou d'ailleurs. La série de 21 photographies en noir et blanc réalisées en 1984 dans le cadre d'une commande du FRAC sur le paysage de la Région Centre, propose un ensemble de vues, prises avec un objectif 50 mm, qui excluent tout aspect anecdotique et toute présence humaine. Des fragments d'édifice cadrés de près, des sites touristiques dénués de visiteurs, des grilles, des paysages silencieux tendent à révéler une atmosphère du lieu, en dehors de toute temporalité précise. L'attention à la lumière, au brouillard, aux contrastes d'ombres et de lumières engendre une séquence non narrative qui, par la singularité des cadrages et des points de vue, suggère toutefois de possibles histoires dans ces paysages transfigurés. On retrouve ces caractéristiques dans la série Città visibili (2006) montrant l’architecture des métropoles, série publiée à l’occasion de sa nomination au titre de Docteur Honoris Causa. Lauréat du Prix Feltrini en 2003, Mimo Jodice a présenté son œuvre en France dans le cadre d'une rétrospective à la Maison européenne de la Photographie à Paris en 2010.

Nadine Labedade