Recherche avancée
Les Oiseaux migrateurs

Les Oiseaux migrateurs, 1984

Bracha Ettinger
  • Artiste (1948)

Avant de venir en France se consacrer à la peinture, Bracha Ettinger (née à Tel Aviv en 1948) occupe divers emplois, parallèlement à son activité artistique : poste dans un hôpital universitaire psychiatrique à Tel Aviv ou à Londres, emploi de scénariste de films documentaires ou un autre d'assistante-régie dans un théâtre. Installée à Paris en 1981, elle commence à exposer après une formation à l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Convoquant le subjectif et l'individualité, Bracha Ettinger n'accorde que peu de crédit aux catégories esthétiques habituellement en usage. Par des modes d'expression multiples, tableaux, dessins, isolés ou regroupés, de taille imposante ou minuscule, l'artiste cherche à nous révéler la face cachée des choses. L'œuvre intitulée Les oiseaux migrateurs II reste abstraite tout en contenant, par le fait qu'elle les évoque, l'image d'oiseaux en vol. L'objet peint n'est pas le résultat d'une observation des choses mais bien plus la construction de leur souvenir, de leur temporalité et de ce qui n'est pas visible au premier abord. Docteur en philosophie de l'art et titulaire d'un master en psychanalyse, Bracha Ettinger est aussi théoricienne et psychanalyste enseignant à l'European Graduate School de Saas-Fee en Suisse. Son travail a été exposé au Centre Pompidou dans Face à l’Histoire (1996-97), dans Elles@centrepompidou (2009), au Musée des Beaux-Arts d’Angers (2010) avec une exposition intitulée Le cabinet de Bracha installée dans le Cabinet d'arts graphiques. Dessins, peintures, livres d'artistes réalisés entre 1981 et 2011 révèlent l'intimité de souvenirs et de morceaux de vie au travers d'images dont les figures s'estompent ou s'effacent, se mêlent et se superposent, telles des apparitions énigmatiques.

Nadine Labedade