Recherche avancée
La haute ivresse

La haute ivresse, 1987-1988

Erik Dietman
  • Artiste (1937 - 2002)

Sculpteur, dessinateur et peintre autodidacte, Erik Dietman (1937-2002) est originaire de Jönköping en Suède. A l'âge de 16 ans, il fait une rencontre déterminante, celle d'Oyvind Falhström qui vient de publier son manifeste sur la poésie concrète. Il découvre aussi l'art de Marcel Duchamp et la littérature de James Joyce qui stimulent son goût pour les objets, les mots et leur détournement. Il quitte son pays en 1959 et vient s'installer à Paris après des séjours et voyages dans des villes d'Europe et aux États-Unis. Il y rencontre Robert Filliou et Daniel Spoerri et se lie d'amitié avec les artistes du mouvement Fluxus sans pour autant participer à leurs activités. Erik Dietman crée des assemblages réalisés avec des objets récupérés. En ce sens, on le rapproche des nouveaux réalistes avec lesquels il expose notamment au Salon de la Jeune Peinture en 1965. Fondé sur une approche critique teintée d'humour et d'ironie, son art témoigne d'une grande liberté dans le choix des matériaux et dans l'écrit qu'il intègre avec ironie dans de nombreuses œuvres. C'est en 1959-60 qu'il se fait connaître avec ses objets « pensés » (pansés) recouverts de gaze chirurgicale. Ses recherches sur le langage s'expriment dans les tableaux-objets qu'il réalise dans les années 1970 et qui associent images et textes en plusieurs langues. C'est aussi l'époque où il se crée deux pseudonymes dont il imagine la biographie (F. T. Bidlake et Outil O'Tool). En 1975 a lieu sa première rétrospective au musée d'Art moderne de la Ville de Paris (Vingt années de sueur). Il réalise aussi sa première œuvre monumentale, Le Monument à la dernière cigarette au Danemark. Après 1980, le travail de l'artiste connaît un tournant décisif ; il use de matériaux traditionnels de la sculpture, le bronze, la pierre, le marbre et crée des pièces de petites ou moyennes dimensions qu'il assemble ensuite en constructions monumentales. La Haute ivresse en est l'expression : un torse de marbre noir posé sur une palette s'affuble d'un chapeau de bronze. Dietman est lauréat du Grand Prix national de la sculpture (1988).

Nadine Labedade