Recherche avancée
Bataille

Bataille, 1986

Hervé Di Rosa
  • Artiste (1959)

Né en 1959 à Sète, Hervé Di Rosa est très rapidement remarqué à la fin de ses études à l'École des Beaux-Arts de Sète par Bernard Lamarche-Vadel, critique d’art français qui, séduit par l’univers des peintures de ce jeune artiste, décide de l’inviter avec Robert Combas et François Boisrond à une exposition à Paris en 1981, exposition intitulée « Finir en Beauté ». Cette manifestation, qui réunira le soir du vernissage tout le milieu de l’art français, est à l’origine du mouvement de la Figuration Libre. C’est en réaction avec les tendances artistiques venant des États-Unis, où prédominent les théories et les expériences conceptuelles, qu’apparaît en France une nouvelle génération d’artistes dont les préoccupations et les références sont celles de la musique rock, de la bande dessinée et de la télévision. Les sujets de prédilection de Di Rosa sont la caricature du monde actuel auquel se mêlent les propres suggestions très colorées de son univers personnel, à la fois vif et angoissé. La sérigraphie intitulée Bataille est un détournement des grands sujets de la peinture officielle. Des êtres bizarres aux silhouettes les plus inventives, des robots, des ennemis en tous genres sont directement inspirés des codes de la bande dessinée, de la science-fiction ou de genres littéraires considérés comme mineurs, tels que l’espionnage, les aventures humoristiques ou violentes, à la narration sommaire. Les différents modes d’expression sont mis à plat pour devenir accessibles à tout le monde en valorisant les modes d’expression dits inférieurs. L’œuvre d'Hervé di Rosa a fait l'objet d'importantes expositions principalement en France, aux États-Unis et au Mexique.

Nadine Labedade