Recherche avancée
Végétal

Végétal, 1984

Bernard Descamps
  • Artiste (1947)

La décision qu'il prend en 1975 de devenir photographe amène Bernard Descamps (né en 1947 à Paris) à effectuer des travaux d'animations dans plusieurs villes et à répondre à de nombreuses commandes provenant tant du Ministère de la Culture, du Centre Georges Pompidou, que de Municipalités ou de Fondations. Développant sa personnalité dans la photographie du paysage naturel, Descamps use souvent de prises de vue en contre-plongée. De cette position privilégiée résultent des clichés aux contrastes relativement durs. Dans Végétal, une série indissociable de 20 clichés, les valeurs claires s'opposant aux valeurs sombres mettent en évidence les rapports de masse, de complémentarité entre la frondaison des arbres et le ciel. Elles exaltent aussi l'aspect rythmique des troncs et des branches qui séquencent l'espace en le divisant verticalement et horizontalement. Le traitement en noir et blanc, et le format classique des photos accusent ce qui semble faire système dans la nature, ce qui serait le programme d'une croissance végétale et un ordre sous-jacent. Ses nombreux voyages à travers le monde (Sahara, 1982-87 ; Japon, 1992-95 ; Mali, 1997-98 ; Vietnam, 2001-02 ; Inde, 2004) le conduisent à approcher les paysages et l'histoire des hommes. « Que ce soient les Pygmées de Centrafrique, les Peuls, au nord du Mali, ou les Berbères du haut atlas marocain, tous ont en commun de détenir une vérité issue de cet équilibre qu’ils entretiennent avec la terre » écrit le photographe. Lauréat du prix Médicis hors-les-murs en 1992, Descamps a obtenu le 3ème Prix pour Pygmées, l’esprit de la forêt et le 6ème Prix pour Le don du fleuve au « Humanity photo award » organisé par l’UNESCO et la China Folklore Photographic Association en 2000.

Nadine Labedade