Les techniques employées pour libérer l'architecture impliquaient son rejet en tant que discipline, son isolement et la destruction de ses caractères spécifiques comme langage codé.
Cristiano Toraldo di Francia, Mémoire de Superstudio, 2003

Cristiano Toraldo di Francia nous a quitté à l'âge de 78 ans.
Il était co-fondateur du groupe d'architecture radicale Superstudio.

Le Frac Centre-Val de Loire tient à lui rendre hommage.

Fondée à Florence en 1966 par Adolfo Natalini et Cristiano Toraldo di Francia, rejoint plus tard par Gian Piero Frassinelli, Roberto et Alessandro Magris et Alessandro Poli, Superstudio fut l'un des groupes d'architecture les plus influents du monde des avant-garde dans les années 1960 et 1970. Le groupe a profondément renouvelé le langage et l’imaginaire de l’architecture, par sa capacité à formaliser une conscience urbaine globalisée. Le groupe fut le premier à faire de l’architecture un « Récit ».

En savoir plus : exposition « Superstudio. La vie après l'architecture »

En savoir plus : Superstudio dans la collection du Frac Centre-Val de Loire